Mes connaissances de part ma formation universitaire (Maîtrise STAPS) et mon expérience de la pratique sportive ainsi que mon métier de sophrologue sont des atouts majeurs et tout indiqué pour vous accompagner dans votre objectif de performance sportive, d’apprentissage ou tout autre objectif.

J’ai pratiqué l’athlétisme au niveau national sur 400m haies pendant 10 ans. Je suis par ailleurs très polyvalente.

La sophrologie est plus utilisée pour la préparation mentale d’un événement sportif, pour s’y préparer dans les meilleures conditions possibles tout en diminuant le mauvais stress.

Elle peut également aider le sportif dans les cas suivant:

apprendre à être plus attentif à son corps, mieux le connaître, mieux le délier, contracter les groupes musculaires au bon moment sans crispations inutiles

apprendre un geste sportif en l’intériorisant mentalement (évite la fatigue due à la répétition)

concentration: se mettre dans sa bulle, chasser les pensées négatives, chasser une défaite ou un point perdu pour se concentrer tout de suite sur le suivant

gestion des émotions: stress, peur de la blessure, de la défaite, découragement, etc. Savoir prendre du recul et visualiser les corrections à faire sur un match ou une compétition passé afin de s’améliorer

récupération physique après une compétition ou un entraînement

améliorer le sommeil

motivation, dynamisation avant une compétition, échauffement physique et mental

en cas de blessure, visualiser un bon rétablissement, activer la cicatrisation, rééducation mentale. La réflexologie, le reïki peuvent aussi aider à récupérer plus vite.

Lorsque des freins psychologiques sont plus importants (manque de confiance en soi, chutes, traumatismes, peurs),  l’hypnose peut aider à aller plus loin et se libérer de certains blocages. Il en va de même pour certaines blessures ou douleurs qui peuvent être psychosomatiques. Si c’est récurrent, il faut se poser les bonnes questions afin d’être définitivement soulagé.